Politique de la ville

La politique de la ville désigne la politique mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficultés. Elle intervient sur des « quartiers prioritaires », au nombre de 16 sur le territoire de l’Agglo.

Les quartiers prioritaires sont délimités par l’État. Outre l’action communale, ces quartiers nécessitent la mobilisation et l’intervention de tous les acteurs concernés (Communauté d’agglomération, État, CAF, Conseil Régional, Conseil Départemental, bailleurs sociaux…) dans un contrat qui formalise des engagements partagés : le contrat de ville.


Le contrat de ville, c’est : 

  • 150 projets d’initiative publique ou privée accompagnés par an
  • Plus de 4M€ de crédits annuels affectés au développement urbain et social
  • Un réseau d’une centaine d’acteurs.

C’est aussi : 

  • Le soutien aux initiatives citoyennes qui créent du lien social et de la solidarité dans les quartiers, 
  • Des conseils citoyens représentant les habitants des quartiers prioritaires, que la Communauté d’Agglomération et l’Etat ont aidé à installer et continuent d’accompagner au quotidien, 
  • Des dispositifs d’accès au droit, d’accompagnement des victimes et de médiation sociale au service des habitants des quartiers, notamment grâce au Point d’Accès au Droit (PAD) communautaire, 
  • Des programmes de réussite éducative (8 PRE) qui permettent de suivre et aider environ 500 enfants en difficulté scolaire tout en impliquant leurs parents, 
  • Le développement de l’accès de tous à la culture et au sport avec le soutien ou la mise en oeuvre d’actions partenariales exemplaires comme « J’apprends à nager » au profit des enfants et parents des quartiers, 
  • Des habitants aidés pour faciliter leur mobilité par l’accompagnement d’actions innovantes d’initiative publique ou privée (garage solidaire, bourse aux permis de conduire…) 
  • Des actions d’embellissement des quartiers auxquelles sont largement associés les habitants, 
  • Des actions en faveur de l’insertion professionnelle des habitants (actions de coaching vers l’emploi, ateliers de découverte des métiers, mise en place des clauses d’insertion ou de chantiers-écoles, partenariat avec l’Armée de l’air…) 
  • L’accompagnement des créateurs d’entreprise (TPE) dans les quartiers prioritaires et à son réseau d’acteurs de l’accompagnement grâce aux aides financières de la Communauté d’Agglomération 
     

Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, qui bénéficie de fonds de l’ANRU, vise à la transformation en profondeur de ces quartiers avec le soutien et la participation de leurs habitants (développement économique, aménagement urbain, amélioration de l’habitat…)


Deux quartiers sont retenus d’intérêt régional dans le Nouveau Programme National :

  •  Le quartier le Centre de Bruay-La-Buissière
  • Le quartier du Mont Liébaut à Béthune.