Donation Kijno

Ladislas Kijno est né en 1921 à Varsovie de père polonais et de mère française. Sa famille s’est installée dans le Pas-de-Calais en 1925 et il a passé son enfance à Noeux-les-Mines, ville pour laquelle il a toujours gardé un fort attachement.
C’est la raison pour laquelle il a, à plusieurs reprises, offert des œuvres à l’ex-Communauté de communes de Noeux et Environs. Cette donation a depuis été complétée par la Communauté d’agglomération. Au total, la donation présente 36 œuvres ainsi que le violon de Joseph Kijno, le père de l’artiste, et un ensemble d’ouvrages.

Les oeuvres de la donation Kijno, qui couvrent la période de 1938 à 2006, témoignent de l’évolution du peintre. On y retrouve les techniques employées par Kijno : le froissage, dont il est l’inventeur, la projection glycérophtalique, qu’il fut le premier à utiliser sur les tableaux, le mélange des techniques de peinture…
On peut également y apprécier sa façon de travailler par séries et l’attention dont il a toujours fait preuve à l’égard des autres civilisations et cultures. La volonté de l’artiste était que cette exposition soit ouverte à tous et particulièrement aux enfants.

Composée en 2010 de 16 tableaux, la donation n’a cessé de s’agrandir grâce à la générosité des Kijno et à une politique d’acquisition de l’Agglomération. Elle compte aujourd’hui 30 tableaux, 7 dessins/sérigraphies/calques, un violon et de nombreux ouvrages consacrés à Kijno.


Fin 2018 l’Agglomération a acquis un tableau. L’occasion pour Mme Kijno d’offrir 6 oeuvres de son mari à la donation. Cette démarche d’enrichissement de la donation a été pensée en fonction des thèmes majeurs qui traversent l’oeuvre de Kijno et des missions pédagogiques de l’équipement.
La Communauté d’agglomération propose donc des visites adaptées à tous les publics ainsi que les spectacles « Les dimanches de Kijno ».

 

Les Dimanches de Kijno


Depuis 2011, la donation Kijno sollicite des artistes de toutes disciplines pour mettre en lumière les toiles du peintre. Les spectateurs sont invités à assister à des créations originales à la fois ludiques et profondes, défendant la correspondance entre les arts.
Lors des « Dimanches de Kijno », organisés plusieurs fois par an, conteurs, plasticiens, musiciens, comédiens, peintres, danseurs proposent des spectacles originaux autour des peintures de l’artiste. 
Enfin, les journées « Kijno Archéo », en collaboration avec la direction de l’archéologie de l’Agglo, associent l’art de Kijno et l’archéologie pour le public scolaire.

Localiser