Le projet Water for Tomorrow

L’Agglomération engagée dans le programme INTERREG Water for Tomorrow : un nouveau projet transfrontalier pour accroitre la résilience des zones touchées par la pénurie d’eau en Angleterre et en France.

« Water for Tomorrow » est un nouveau projet transfrontalie, mené entre l’Angleterre et la France. Il contribuera à améliorer la façon dont les régions atténuent et s’adaptent aux menaces futures de pénuries d’eau et de sécheresses en Angleterre et en France.

Ce projet Européen Interreg France (Manche) Angleterre développera et testera des outils innovants de gestion de l’eau et des processus de développement de nouvelles règles de gestion. Ceux-ci permettront une gestion plus réactive à court terme des épisodes de sécheresse, et une meilleure planification des investissements et de la gestion de l’eau à long terme pour les territoires.

L’Agglo de Béthune-Bruay zone pilote

Le projet se déroule dans 5 zones pilotes, trois en East Anglia (Angleterre), une en Bretagne et une dans les Hauts-de-France.  Le projet aborde les défis liés au sur-prélèvement, à l’augmentation de la demande en eau et à la diminution de la disponibilité de la ressource due au changement climatique.

Dans l’East Anglia, de nombreux cours d’eau ne sont pas en mesure de répondre à la demande en eau et le manque de ressource disponible a déjà des répercussions sur l’environnement, l’agriculture et l’approvisionnement en eau potable. Tout cela a un coût pour la région en termes de dépenses pour des mesures d’urgence supplémentaires, de perte de revenus et d’épuisement du capital naturel.

Dans les départements français de l’espace Interreg Manche, le problème se dessine, avec des sécheresses plus fréquentes et plus longues, ce qui entraîne des inquiétudes quant au futur de l’approvisionnement en eau potable  et au risque de conflits entre les différents utilisateurs de la ressource.

Sur le site pilote breton, des risques de défaillance de l’approvisionnement en eau potable pourraient par exemple apparaître autour des sites touristiques populaires, où la demande en eau atteint des sommets en été au moment où les ressources en eau sont plus rares. Sur le site pilote des Hauts-de-France, la demande croissante d’eau pour l’irrigation en zones rurales et l’expansion des zones urbaines pourrait compromettre l’équilibre hydrologique dans un avenir proche.

 

4M€ alloués à ce projet pour développer des outils innovants de gestion et de planification

Water for Tomorrow relèvera ces défis en s’engageant avec les acteurs de tous les secteurs concernés pour co-concevoir et mettre à l’essai des outils innovants de gestion et de planification. En utilisant des technologies intelligentes et une approche multi-objectifs, WfT espère obtenir des solutions rentables pour accroitre la résilience face à la raréfaction de l’eau sur l’ensemble du projet.

 

Dans la pratique, le projet va :

  • Développer des outils de modélisation des systèmes d’approvisionnement en eau afin d’identifier les points de défaillance des systèmes actuels et de déterminer les interventions qui peuvent améliorer la résilience. Optimiser la gestion de ces ressources en eau de plus en plus rares, en réduisant le risque de défaillance de l’approvisionnement et les coûts des dommages associés, encourus par les services d’approvisionnement en eau potable, la société, les entreprises et l’environnement - en augmentant la résilience de l’économie de l’espace Manche et de son capital naturel sous-jacent.
  • Impliquer toutes les parties prenantes, aux niveau local et régional, dans le développement d’approches innovantes de gestion de l’eau.
  • Déclencher le partage d’expériences et le brassage d’idées entre partenaires des deux côtés de la Manche, dont les cadres de gestion de l’eau sont différents et dont les expériences peuvent être complémentaires.
  • Partager les enseignements tirés, les résultats et les méthodologies et outils innovants développés avec un large public de gestionnaires et de planificateurs de l’eau dans l’espace Manche .

Les bonnes pratiques identifiées dans le projet seront transférées vers d’autres bassins versants et zones de gestion de l’eau en France et en Angleterre.

Le projet dispose d’un budget total de 4 millions d’euros dont 2,8 millions d’euros ont été cofinancés par le Fonds européen de développement régional via le programme Interreg France (Manche) Angleterre.

Une concertation et des relevés effectués sur le territoire de l’Agglo

Une concertation avec les acteurs de l’eau potable (Agence de l’Eau, Chambre d’Agriculture, élus, entreprises …) a débuté le 5 octobre 2021, avec un premier atelier. Les acteurs ont pu échanger sur la problématique de l’eau et découvrir le projet Water for Tomorrow.

L’objectif  : développer des approches innovantes de planification participative des usages et concevoir/mettre en œuvre de nouveaux outils de gestion de l’eau

 

Des relevés piézométriques sont également en cours sur le territoire  afin d’améliorer les connaissances sur l’hydrosystème et construire un outil de gestion de la ressource en eau (modélisation des nappes phréatiques).

Interreg France (Manche) Angleterre est un programme européen mis en place pour favoriser le développement économique dans le sud et l’est du Royaume-Uni et le nord de la France en finançant des projets innovants qui vont apporter des bénéfices durables.

Il se concentre sur une série d’objectifs spécifiques, notamment le soutien à l’innovation, l’amélioration de l’attractivité de l’espace Manche et le développement de technologies à faibles émissions de carbone.

Le programme a atteint son objectif d’engagement de financement et, en mars 2021, 217,5 millions d’euros ont été engagés dans 51 projets, impliquant 420 partenaires de projets, des institutions publiques aux PME et aux autorités régionales.  Les projets se concentrent sur différents secteurs de l’économie, allant du secteur agroalimentaire à la MedTech et au tourisme.

Plus d’informations: www.channelmanche.com

  • The Rivers Trust (partenaire chef de file ) – Angleterre
  • Bureau de recherches géologiques et minières – France
  • Communauté d’agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane  –  France
  • Syndicat Mixte de l’Aulne (Bretagne)
  • Water Resources East – Angleterre
  • The Environment Agency – Angleterre