Bâtiment-travaux publics : la voie d’avenir...

Economie

Offrir des formations allant du CAP au supérieur, telle est la finalité du campus des métiers et des qualifications inauguré le 22 janvier au lycée des métiers des travaux publics de Bruay-La-Buissière.

Ce campus est l’un des 12 labellisés en France, le seul dans le Nord - Pas-de-Calais et le seul du pays en matière de BTP. La labellisation a été obtenue en septembre dernier suite à un appel à pro­jets lancé par l’Education nationale. La Région et le rectorat d’académie y avaient répondu à la faveur d’une démarche enta­mée par le pôle d’excellence régional BTP animé par Artois Comm..

Cette labellisation se traduira par des financements importants accordés au titre du Programme d’investissements d’avenir, pour l’essentiel par la Région. 26 millions seront engagés d’ici 2016.

Des moyens qui permettront de déve­lopper plus encore la formation par l’aménagement d’un nouveau plateau technique et la modernisation de l’outil d’enseignement pratique (15 M€).

Par ailleurs, afin de renforcer l’offre d’hé­bergement de l’établissement (400 places existantes), est prévue la construction d’une résidence de 150 studios pour les seuls apprenants en alternance (11 M€).

L’excellence visée

Jusqu’alors relativement protégé, le sec­teur des bâtiments et travaux publics se doit aujourd’hui de prendre des longueurs d’avance sur la concurrence. D’où, entres autres évolutions nécessaires, l’amé­nagement prochain de la RIDE - route intelligente à développement environne­mental. En plus clair : la route du futur, notamment réalisée à partir de matériaux de récupération et équipée de capteurs en tout genre. L’École des mines de Douai se chargera de l’imaginer sous tous ses aspects.