« L’Autre Fille »… À découvrir (absolument) un peu partout

Loisirs

Conçue à Lillers, cette création théâtrale proposée dans le cadre de « la Comédie de Béthune près de chez vous » entame une longue tournée à travers le territoire et au-delà. Cécile Backès, directrice de la Comédie, et qui signe ici la mise en scène, nous en dit plus.

Il faudrait peut-être, avant tout, nous dire, rappeler, ce qu’est « La Comédie près de chez vous »…

Le projet La Comédie de Béthune près de chez vous est une programmation itinérante ouverte sur la création, sur le territoire de l’agglomération et au-delà dans le Pas-de-Calais. Conçus avec chaque partenaire, de nombreux rendez-vous sont proposés autour des représentations dans les maisons de quartier, salle des fêtes, écoles, EPHAD, maisons pour tous, appartements…

Douze étapes et dix-sept représentations rien que sur notre territoire. C’est la plus longue tournée du genre ? Un désir de l’Agglomération, du Département ?

Oui, c’est un projet accompagné par le Département, au titre de l’aide à la diffusion, et tout naturellement par l’Agglomération, territoire premier de la Comédie près de chez vous.

Peut-être aussi un désir de toutes ces communes d’accueillir cette création « maison » de la Comédie, qui plus est un spectacle de la directrice ? Avec le spectacle, nous proposons aux habitants de s’investir dans un projet important d’action culturelle avec des ateliers d’écriture sur le thème « Écrivez la lettre que vous n’avez jamais écrite », des soirées de lecture, des enregistrements de chansons qui feront partie du spectacle… L’Autre fille, c’est un spectacle conçu pour réunir et rassembler.

Pourquoi ce texte, « L’Autre Fille », cette autrice, Annie Ernaux ?

Pour partager avec les publics du territoire un spectacle fondé sur l’intimité et la proximité entre une actrice, Cécile Gérard, et les spectateurs. Un spectacle écrit à partir d’un très beau texte profond et émouvant qui, je l’espère, touchera profondément beaucoup de monde.

Quelle lecture en faites-vous ?

L’Autre Fille est une lettre à une sœur disparue, jamais connue, qui hante les pensées de celle qui parle. On ne lui en a jamais parlé directement… par quel hasard fait-elle la connaissance de cette soeur mystérieuse ? Elle en fait un portrait teinté de douleur et de rage, aussi. Car ce lien indissoluble est parfois pesant.

Pour moi, c’est une parole sur la lumière et l’ombre mêlées dans la même âme, sur le double que chacun d’entre nous a, peut-être, enfoui en lui ou en elle. Les secrets les plus difficiles à dire sont toujours découverts, et particulièrement par les enfants.

Que diriez-vous à ceux, celles, qui ne vont pas au théâtre pour les décider à découvrir « L’Autre Fille » ?

Y a-t-il quelqu’un à qui vous aimeriez parler ou écrire ? Quelqu’un qui n’est plus ou qui est loin, à qui vous n’avez pas pu vous adresser ? L’Autre fille est un spectacle qui parle de ça, de quelque chose qui nous concerne tous, porté par une actrice formidable de douceur et d’humanité. Avec de très beaux mots qui sauront vous toucher.

> Lillers, au Palace, le jeudi 16 novembre à 20 h ; Auchel, à l’Odéon, le 17 novembre à 20 h 30 ; Saint-Venant, à l’EPSM, le 23 novembre à 17 h 30 ; Gonnehem, à la salle des fêtes, le 24 novembre à 20 h ; Auchy-les-Mines, à la salle des fêtes, le 30 novembre à 20 h…

Et aussi des ateliers d’écriture, des « Renc’Arts » gourmands et des lectures musicales… Tous les détails, toutes les dates, sur www.comediedebethune.org/spectacle/lautre-fille

© photo Thomas Faverjon