Le plein en électricité bientôt facilité !

Agglomeration
Pratique
Environnement

Un schéma de déploiement de bornes de recharge électrique sur le domaine public a été validé par les élus communautaires. Il ne s’agit pas toutefois d’en mettre n’importe où, n’importe comment…

L’Agglomération a cherché la cohérence dans les implantations. Il ne s’agit pas d’installer ces bornes pour faire joli, au risque qu’elles ne servent pas ou très peu. Il faut que ce soit techniquement possible aussi, et à des coûts maîtrisés.

Si 63 sites potentiels d’installation ont été retenus (les équipements à venir, les deux nouvelles piscines par exemple, ont été pris en compte), cinquante bornes (le double de prises) devraient faire leur apparition au cours de l’année prochaine. Le tout financé par l’État (dans le cadre des Territoires à énergie positive pour la croissance verte) et la Communauté d’agglomération - 147 000 € à sa charge sur un total prévisionnel de 735 500 € hors taxes.

Cohérence

La stratégie communautaire obéit à plusieurs logiques. Celle de l’intermodalité tout d’abord. C’est ainsi que sont privilégiées des implantations sur les parkings-relais BHNS-Tadao, les parkings TER (à la gare de Béthune notamment), les aires de covoiturage.

Autre principe : outiller les grands équipements, qu’ils soient communautaires ou autres. Des bornes seront posées au stade de glisse de Loisinord, aux abords de la base nautique de Beuvry et des piscines, à la Cité des Électriciens et à l’unité d’art sacré, à Geotopia ou encore au parc départemental d’Olhain.

Le déploiement se fera enfin dans la logique des « corridors » souhaités par la Région (les axes majeurs de communication, de Lille vers la côte d’Opale par exemple). Des bornes feront ainsi leur apparition à la sortie de l’A26 à Fouquières-lès-Béthune et à proximité d’autres portes d’entrée et de sortie du territoire : Douvrin-Billy-Berclau, La Couture, Saint-Venant, Isbergues, Divion, Auchy-au-Bois, etc.

D’autres équiperont les cœurs urbains : Béthune, Beuvry, Bruay-La-Buissière (carte détaillée dans le document ci-dessous).


50 - L’Agglomération a décidé l’installation de 50 bornes de recharge électrique sur l’ensemble du territoire. Cela permettra, aux utilisateurs de véhicules électriques, de les recharger rapidement afin d’éviter la “panne sèche”.

2 et plus - Toutes les bornes comprendront au minimum deux prises permettant la charge des véhicules électriques et hybrides mais aussi des vélos électriques.

De 30’ à 7 h - La majorité des bornes auront des temps de charge moyens variant entre 3 et 7 heures. Aux Alouettes à Bruay (une station expérimentale où l’énergie proviendra de panneaux solaires pour partie) et aux portes de l’agglo, il suffira de 30 minutes pour refaire le plein.

10 à 15’ - À la station/borne « super-rapide » d’une puissance de 150 kW pour les futurs véhicules électriques prévus à cet effet et qui seront commercialisés à partir de 2019. Cette station permettra de recharger simultanément plusieurs véhicules.

Document: