La vision très durable des adolescents sur l’industrie…

Economie

Comme chaque année, l’association Entreprendre pour apprendre a organisé, avec le soutien de l’Agglomération, son camp de l’innovation au village d’entreprises de Ruitz. L’industrie en était le thème : c’était en plein dans la Semaine de l’industrie.

Soixante lycéens de seconde et de terminale des lycées de Bruay (Carnot), Lillers (Anatole-France) et Noeux-les-Mines (d’Artois) ont participé à ce challenge consistant à imaginer une entreprise avec tout ce que cela implique : définition d’une activité, recherche de partenaires et fournisseurs, de clients, élaboration d’une stratégie de communication, etc.

Faisant globalement la part belle à la préservation de l’environnement, au mieux-être de chacun, les huit projets présentés se sont résolument inscrits dans l’air du temps, dans une économie plus humaine, plus durable.

Au final, les coups de cœur du jury sont allés à TechWorld, une entreprise de récupération, réparation et revente d’électroménager à des personnes à faibles ressources ; Bi-B-Essence, qui propose son bioéthanol « bien moins cher » parce que produit à partir de betteraves d’ici, et Fourni Search qui vise à mettre en relation fournisseurs et clients dans le but de fournir à ces derniers des produits locaux moins chers et de meilleure qualité.

Pertinentes ou pas, ces suggestions ? L’avenir le dira. Pour l’heure, il s’agissait seulement de donner l’envie d’entreprendre. De ce point de vue, l’exercice était réussi.