Envie d’une randonnée sauvage ?

Loisirs

Pas besoin de partir très loin pour écarquiller les yeux sur des chefs-d’œuvre d’architecture. Inutile de boucler sa valise pour déconnecter et s’évader dans des décors idylliques. Au rythme lent des randonnées cyclo ou pédestres, seul, en famille ou entre amis, faites du territoire votre terrain de jeu !

Vous avez peut-être envie de passer des vacances en plein air, dans une atmosphère calme, sans vous ruiner en location ni passer des heures dans les transports. C’est tout à fait possible ! Il suffit simplement de pousser la porte de chez vous, de chausser vos baskets et / ou d’enfourcher votre vélo et d’explorer petits bouts par petits bouts, le nez aux quatre vents, les 700 km² de notre territoire.

Suivez les guides !

En ville comme à la campagne, de nombreux sentiers de randonnée relient des sites remarquables, des lieux de productions gourmandes, des grands espaces naturels... Les tracés pédestres et cyclo sont disponibles auprès de l’Agglomération (https://pratique.bethunebruay.fr/info-pratique/sentiers-de-randonn%C3%A9...), de l'office de tourisme (à Béthune et à Lillers) et sur d’autres plateformes de randonnées indépendantes. Il vous suffit de choisir un point de départ et de suivre le balisage soigneusement entretenu afin de ne pas vous égarer.

Faites d’un sentier, mille chemins

Autre option, éparpillez sur la table du salon les quelques cartes que vous avez dénichées à droite à gauche. Puis, construisez vos propres itinéraires. De châteaux en légendes, de paysages en clochers, de marais en forêts, de villes en villages... échappez-vous des circuits officiels pour une flânerie sur-mesure, découvrez des chemins cachés et reliez différents points au gré de vos envies.

Vous pouvez ainsi combiner les échappées et passer par exemple du sentier du Fouan à celui des Tchiens. Pour faire une halte à Geotopia et une autre chez un producteur et/ou un restaurateur du coin. Vous pouvez aussi flâner à bicyclette entre vallée de la Lys et monts des Flandres, voire filer vers la Belgique et même les Pays-Bas… Vous pouvez enfin emprunter une partie (elle va de Canterbury à Rome et même Brindisi !) de la Via Francigena… Bref, tout est permis.

Lire l'ensemble de notre dossier dans la rubrique « Publications » ci-contre (le Mag' de juillet-août)