Déploiement de la fibre : où en est-on ?

Agglomeration

Rappelons que le territoire de l’agglomération est divisé en deux. La zone d’initiative privée est confiée à des opérateurs qui déploient la fibre sur fonds privés. Sur la zone d’initiative publique, les collectivités, dont l’Agglomération, financent ce déploiement. Ceci étant, le calendrier et les objectifs sont les mêmes : la fibre pour tous à l’horizon 2022 !

Ces choix ont été faits au niveau national avant la fusion. Ainsi, les 65 communes de l’ex-Artois Comm. relèvent de la zone privée (ou « conventionnée ») et sont aujourd’hui confiées à Orange. Le déploiement de la fibre dans les communes des ex-Artois Lys et Artois Flandres, qui relèvent de la zone publique, est assuré par le syndicat mixte la Fibre numérique 59/62 et la construction du réseau confiée à Axione, une filiale de Bouygues.

Sur l’ex-Artois Comm.

La première phase de déploiement d’Orange concerne 12 communes (20 000 logements) dans lesquelles les travaux ont été engagés dès 2017 : Béthune (1re tranche), Bruay-La-Buissière (1re tranche), Chocques, Divion, Haillicourt, Houdain, Caucourt, Estrée-Cauchy, Gauchin-le-Gal, Gosnay, Lapugnoy et Verquin.

4 500 foyers de Béthune, Bruay-La-Buissière, Chocques, Divion, Haillicourt et Houdain sont éligibles à la commercialisation depuis le 31 décembre 2017.

4 500 nouveaux foyers des 12 communes de cette première phase le seront au 31 mars prochain.

Au-delà, le déploiement s’effectuera progressivement sur cette année, jusqu’à couvrir l’ensemble de ces communes (à l’exception de Béthune et Bruay où le déploiement s’effectuera en plusieurs tranches).

Une seconde phase concernant 25 autres communes (30 000 logements) prévoit un démarrage des travaux au cours du 2e semestre de cette année avec une éligibilité des premiers foyers au 1er semestre 2019.

Cette seconde phase concerne les communes d’Annezin, Auchy-les-Mines, Beuvry, Camblain-Châtelain, Drouvin-le-Marais, Essars, Festubert, Fresnicourt-le-Dolmen, Fouquereuil, Fouquières-les-Béthune, Givenchy-lès-La Bassée, Hersin-Coupigny, Hesdigneul-les-Béthune, Houchin, Labeuvrière, Lorgies, Maisnil-lès-Ruitz, Marles-les-Mines, Oblinghem, Ourton, Ruitz, Vaudricourt, Vendin-lès-Béthune, Verquigneul, Violaines.

Les 28 autres communes seront desservies lors des 3e et 4e phases déterminées par l’opérateur.

> Pour ces 65 communes, informez-vous en temps réel sur le déploiement de la fibre (carte interactive) sur www.reseaux.orange.fr

Sur les ex-communautés Artois-Flandres et Artois-Lys

Les raccordements seront également effectués de manière progressive, entre 2018 et 2021 en fonction du calendrier ci-dessous (les dates correspondent à celles de l’éligibilité à la commercialisation des premiers foyers) :

à partir du 3e trimestre 2018 : Liettres, Lières, Lespesses, Rely, Auchy-au-Bois, Quernes, Amettes, Ames, Saint-Hilaire-Cottes, Blessy, Ferfay, Estrée-Blanche, Busnes, Guarbecque.

2018/2019 : Mazinghem, Witternesse, Ham-en-Artois, Lambres, Burbure, Westrehem.

2019 : Ligny-lès-Aire, Robecq, Mont-Bernenchon, Norrent-Fontes, Calonne-sur-la- Lys, Gonnehem.

2020 : Rombly, Linghem, Ecquedecques, Bourecq, Lillers.

2021 : Saint-Floris, Allouagne, Saint-Venant, Isbergues.

> À ce jour, les travaux ont démarré et le calendrier est respecté. La commercialisation devrait donc débuter comme convenu en juin/juillet 2018 pour les 14 premières communes concernées. Les habitants auront le choix entre plusieurs fournisseurs d’accès Internet (FAI) qui proposent une offre fibre (Bouygues Télécom, Free, Nordnet…).